Accurate Dream

Accurate_Dream_HD-032-ConvertImage

Daniel Weimer est maquilleur depuis 2011, il est spécialisé dans les effets spéciaux et il fut sélectionné à deux reprises pour l’IMATS de Londres, dont une où il obtint la 3ème place. C’est là qu’il eut envie de créer une structure qui permettrait de regrouper différents talents et savoir-faire afin de participer à la modernisation du cinéma français. Après des petits contrats sur des courts-métrages et shootings photo, ainsi qu’un partenariat avec le Festival du Film Fantastique, il décide de concrétiser cette idée en s’associant à son ami Franck avec qui il avait déjà travaillé. C’est ensemble qu’ils décident de mettre en avant les mêmes valeurs au sein d’Accurate Dream. « J’ai acquis la certitude que je pouvais apporter quelque chose de novateur dans ce milieu. »

Franck Dubois est passionné par la gestion et après avoir, (entre autres) suivi un bachelor à l’École de Management de Strasbourg, il décide de mettre à profit l’expérience qu’il a acquis pour créer et développer un projet dont le challenge est à la hauteur de ses exigences. Entrepreneur dans l’âme, mais aussi touche à tout, il fait appel à toutes ses capacités en s’associant à Daniel, ami de longue date, afin de créer une société permettant de re dynamiser et regrouper différents métiers du cinéma et de l’audiovisuel en misant notamment sur Strasbourg et son Européanisation. Il est aussi le président de l’association Les Kinotechnicien du Grand Est. « J’ai choisi de mettre mes compétences et mon énergie dans Accurate Dream et dans tous ce qui fera grandir le cinéma et l’audiovisuel dans l’Est. »

Aujourd’hui, malgré le coté atypique du domaine, la jeunesse de l’entreprise et toutes les difficultés dues à la ponctualité des projets, Accurate Dream est une société en expansion et qui embauche régulièrement. Ses projets sont nationaux (Capitaine Marleau, Tandem …) et internationaux (Mandy, 18, Justice.net…). Bien sûr ils ne comptent pas s’arrêter là et cherchent tous les moyens possibles pour accélérer leur développement.

© photo Adrien Michel